Le kéfir, qu’est-ce que c’est ?

Le kéfir de fruit est une boisson fermentée et vivante légèrement pétillante qui ressemble à une limonade. Cette boisson est otenue à partir de grains de kéfir, qui se présentent sous forme de petites boules blanches translucides et sont composés d’un agglomérat de micro-organismes (bactéries et levures principalement) vivant en symbiose. Ces micro-organismes ont la capacité de fermenter les sucres, apportés lors de la préparation de la boisson, et de produire du dioxyde de carbone qui apporte le gazeux de la boisson.

Grains de kéfir de fruit

Il existe également le kéfir de lait dont les grains, plus blancs, se préparent avec du lait. Dans la famille des boissons fermentées, il existe également le konbucha.

Bienfaits du kéfir

Cette boisson est riche en nutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments ainsi qu’en probiotiques.

C’est une bonne alternative aux boissons gazeuses sucrées (Coca-cola, Sprite ou tout autre type de soda) riches en sucre ou édulcorants qui perturbent la glycémie et renforcent l’addiction aux produits sucrés.

Le kéfir de fruits a une action particulièrement bénéfique sur la sphère intestinale grâce à sa teneur en probiotiques, et par ce biais, fortifie également le système immunitaire (présent en majorité dans les intestins) ainsi que l’ensemble de l’organisme.

À quel moment de la journée boire du kéfir ?

 L’idéal est de boire 1 verre de kéfir à jeun, le matin, avant le petit-déjeuner.

Vous pouvez boire 1 à 2 verres de kéfir par jour (50cl).

Il est possible d’en prendre en cure de revitalisation (3 semaines) : 2 à 4 verres maximum par jour.

A savoir

La fermentation produit une infime quantité d’alcool : 0,5° au bout de 24 h et jusqu’à 2° après 2 jours). Cette boisson peut de ce fait convenir à toute la famille à partir de 4-5 ans. Pour les enfants en bas âge, il est possible de donner du kéfir de 24h (moindre quantité d’alcool) et pas plus d’un demi-verre de temps en temps.

Le sucre utilisé en début de préparation est consommé lors de la fermentation, la boisson finale est de ce fait très peu sucrée (plus on attend, moins elle l’est) et convient aux personnes diabétiques ou surveillant leur apport de sucre.

Cette boisson peut se déguster tout au long de l’année. Idéalement, on prendra un verre le matin à jeun ou à distance des repas.

Le kéfir est une boisson refroidissante : à consommer en moindre quantité l’hiver, selon votre constitution (nerveux, neuro-arthritique, Vata…) et votre niveau de vitalité : 1 à 2 verres par semaine en hiver, pouvant aller de 2 à 4 durant la saison chaude.

Un kéfir ayant fermenté 24h serait laxatif, 48h neutre et 72h favoriserait une constipation. Voyez-vous-même en fonction de votre ressenti !

Précautions :

Il n’y a pas de réelles contre-indications à la consommation de kéfir de fruits si ce n’est quelques mises en garde :

  • Les femmes enceintes, plus par prudence que réel risque, doivent s’abstenir de consommer du kéfir.
  • Les alcooliques, anciens alcooliques ou intolérants à l’alcool doivent également s’abstenir d’en consommer (là aussi plus par précaution que réel risque de rechute).
  • Les enfants < 5 ans peuvent goûter le kéfir de 24h. Les enfants à partir de 4-5 ans peuvent en consommer 1 verre/jour sans souci
  • A éviter chez les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable, dysbiose, SIBO, candidose.

La recette !

Avant de commencer :

Vous pourrez vous procurer des grains de kéfir auprès de vos proches ou via des réseaux de dons (sur donnons.org ou même leboncoin!).

Règle de base : ne jamais toucher les grains avec des ustensiles en métal (cuillère, passoire, récipient). Préférer les cuillères en bois, les passoires en plastique et les récipients en verre.

Zoom sur l’eau : La préparation du kéfir nécessite de l’eau et quelques précautions. Selon les auteurs, l’eau de source est préférable pour assurer la longévité des grains ; l’eau du robinet, riche en chlore, impacterait en effet négativement la croissance des grains.

Utilisez une eau faiblement minéralisée (résidu à sec < 120mg/l), une eau filtrée si vous êtes équipé d’un filtre, ou à minima faites reposer votre eau du robinet dans un pichet (placé au réfrigérateur pour accélérer le processus d’évaporation du chlore).

Préparation :

Ingrédients de base :

  • 2 à 5 cuillères à soupe de grains de kéfir rincés.
  • 1 à 1,5l d’eau
  • 4 cuillères à soupe de sucre (complet type mascobado ou rapadura, ne pas utiliser d’édulcorant !)
  • ¼ citron bio, tranché ou en quartiers ou en rondelles,
  • 1 à 2 figues sèches, 2 pruneaux ou 2 à 3 abricots secs (bios)
Image par Monika Schröder de Pixabay

Préparation :

Dans le bocal en verre, on dilue le sucre dans l’eau puis on ajoute les grains et enfin les fruits et le citron.

Couvrir l’ouverture du bocal avec un linge ou une compresse et laisser reposer à température ambiante (18° à 25°) à l’abri des rayons du soleil entre 24 et 72h. La boisson est prête lorsque les fruits remontent à la surface. Plus la préparation infuse longtemps, plus le goût de la limonade est prononcée et moins elle sera sucrée.

Kéfir on progress

On filtre ensuite la boisson à l’aide d’une passoire en plastique. La fermentation se poursuit dans la bouteille qui peut être placée au frais pour ralentir ce processus. Ne pas remplir la bouteille à ras-bord car la fermentation se poursuit un peu, même au frigo.

Nettoyer les grains, mettre les nouveaux grains en excès de coté et recommencer la préparation.

Remarques :

Les fruits peuvent être utilisés pour deux préparations avant d’être jetés (ou donnés aux poules ou compost).

Il est possible que quelques grains passent dans la boisson finale sans incidence sur le goût ou la qualité de la boisson.

Multiplication des grains et conservation :

Au cours de la fermentation, les grains se multiplient et prennent de plus en plus de place dans le bocal. Avec le temps, vous aurez de plus en plus de grains, vous pourrez en distribuer à vos proches ou nourrir votre compost avec ces bons micro-organismes !

Le surplus de grains peut être placé de manière temporaire au réfrigérateur dans une eau un peu sucrée, dans un bocal hermétique. Le froid ralentit en effet la fermentation et multiplication des grains. Ils pourront se conserver plusieurs mois dans ces conditions si on les sort une fois par mois pour les réactiver : rincer, changer l’eau et remettre un peu de sucre.

Variations de recettes :

Il est possible de varier les recettes pour une boisson aux saveurs différentes : en remplaçant le citron par des tranches d’orange, de clémentine ou de pamplemousse ; les figues par des dattes, raisins secs ou autres fruits séchés

D’autres variations de recettes ici :

Je vous souhaite une bonne dégustation !

Sources :